D’après l’édition 2017 du baromètre de la fiscalité locale des entreprises, réalisé par le MEDEF en partenariat avec Modaal Conseil, Colbert & Associés et le Forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriales, chaque entreprise d’Auvergne-Rhône-Alpes consacre en moyenne 2.464€ par salarié à la fiscalité locale, en augmentation de 2,4% sur un an et de 14,9% sur 4 ans.

La fiscalité locale continue ainsi à peser lourdement sur les entreprises et l’emploi, et son évolution s’avère bien supérieure à l’inflation et à la création de richesses dans les territoires d’Auvergne-Rhône-Alpes. A titre de comparaison, à l’échelle nationale, l’inflation et le PIB sont en progression respectivement de 3,4% et de 2,7% sur la même période de 4 ans.

De surcroît, la fiscalité locale entraîne des disparités importantes entre les territoires d’Auvergne-Rhône-Alpes, qui  peuvent être préjudiciables pour leur attractivité et pour la compétitivité des entreprises. Le poids de la fiscalité locale des entreprises varie en effet de 1.916€ (Haute-Loire) à 3.175€ (Savoie) par salarié.

« La fiscalité locale qui pèse sur la compétitivité des entreprises françaises et donc sur l’emploi représente plus que l’impôt sur les sociétés et surtout croît beaucoup plus vite que l’inflation ou le PIB. Quand l’Etat allège le fardeau des entreprises (CICE, Pacte de responsabilité), les Régions et les communes l’alourdissent. Il faut mettre fin à ce suicide collectif de la compétitivité de notre pays » a souligné en ouverture Geoffroy ROUX DE BEZIEUX, Vice-président délégué du MEDEF.Photo conférence fiscalité

Dans la continuité, Patrick MARTIN, Président du MEDEF Auvergne-Rhône-Alpes, a déclaré : « il faut impérativement simplifier, encadrer et clarifier la fiscalité locale pour libérer nos entreprises et leur redonner des marges de manœuvre pour se développer et créer des emplois dans nos territoires ».

Pour Etienne BECHET DE BALAN, Président d’Allizé Plasturgie Auvergne-Rhône-Alpes et référent du MEDEF Auvergne-Rhône-Alpes en charge de la fiscalité : « La fiscalité locale est de plus en plus complexe, illisible et chronophage : diversité des assiettes d’imposition et des taux pratiqués, multiplicité des collectivités récipiendaires, multiples des taxes, déclarations, exceptions et exonérations… Et nous avons quelques craintes légitimes sur l’évolution du fardeau fiscal pour nos entreprises. »

L’étude complète ainsi que les données détaillées pour les départements et les principales communautés d’agglomérations d’Auvergne-Rhône-Alpes sont disponibles sur le site internet : http://aura.barometrefiscalite.fr/  

Vous pouvez également télécharger le power point de présentation du baromètre de la fiscalité locale 2017

baromètre fiscalité