A l’occasion de la réunion annuelle du Forum pour le développement des régions européennes (FODERE) la semaine dernière à Lyon et sur la base d’une étude inédite sur les mobilités et les infrastructures (routes, rail, air, digital) en Europe, les organisations professionnelles patronales d’Auvergne-Rhône-Alpes, du Piémont, de la Catalogne, du Bade Württemberg et de la Suisse Romande ont rappelé l’importance stratégique des infrastructures pour la compétitivité des entreprises.

Qu’il s’agisse des personnes, des marchandises ou des données numériques, nos économies modernes sont plus que jamais dépendantes de la mobilité des flux et donc de la performance des infrastructures qui assurent la circulation dans des conditions optimales de rapidité, de fiabilité et de compétitivité.

Garantir la création d’emplois et d’activités, stimuler les savoir-faire industriels, permettre une plus grande cohésion territoriale

Les réseaux de transport et services associés :

– Créent des externalités positives : gains de productivité, effets d’agglomération, …

– Connectent les régions européennes entre elles et au reste du monde : aéroports, gares et ports sont des portes d’entrées, vecteurs d’échanges de biens et de services, de tourisme, d’accueil de grands événements, d’investissement pour les entreprises.

– Facilitent les mobilités internes aux territoires et contribuent à l’accessibilité et à l’économie des territoires périphériques : accessibilité des zones d’activités et d’emplois, des commerces, …

– Améliorent la performance et la chaîne de valeur des services logistiques : critères de rapidité de livraison, de prix, de souplesse… déterminants pour la compétitivité des activités industrielles et commerciales.

Fibre et 4G : un support critique pour les communications, un levier majeur pour l’innovation

Trois principaux risques Le FODERE constate 3 principaux risques pour les entreprises :

1. Le vieillissement des infrastructures

2. Les fractures territoriales

3. Le ralentissement du rythme de réalisation des projets

Réaliser les infrastructures vitales pour nos entreprises : le corridor Méditerranéen Lyon-Turin

> Consultez le communique de presse complet